Je tricote du jacquard en rond: le bonnets Blisco

A regarder les arbres fleuris on ne dirait pas, mais c’est encore l’hiver.  Et le froid revient…  

Alors aujourd’hui je vous parlerai de bonnets tricotés en jacquard et en rond.

Bonnet Blisco à Prague

Blisco: un patron à adopter sans hésiter

Ma dernière trouvaille en termes de patron pour le tricot est le bonnet Blisco de Anna Dervout. 

Anna Dervout est une blogueuse talentueuse. J’ai eu l’occasion de lui parler un petit peu quand elle as signé mon livre au CSF (salon Créations et Savoir Faire).  Elle est super sympa, j’ai été enchantée…

Son livre c’est  Tricoter le jacquard en rond, publié chez Eyrolles. Il est beau, il est clair, et il donne envie de tout tricoter! 

Grâce à son livre j’ai fait la paix avec le jacquard. En réalité, j’ai découvert que ce que je n’aime pas c’est plutôt l’Intarsia. Alors que le Jacquard c’est très agréable à travailler, surtout en rond!  Je suis 100% conquise! 

 

Dans le Jacquard en rond on n’a pas besoin de travailler avec plusieurs petites pelotes ou navettes, les deux fils se suivent car ils sont utilisés tout au cours du rond. Dans les modèles plus simples on utilise uniquement deux couleurs et il n’y a pas beaucoup de mailles entre chaque motif. Regardé ci dessous à quoi ressemble l’envers du travail en jacquard circulaire 

 

Le jacquard en rond vu de l'intérieur

J’ai décidé de commencer par un bonnet et j’en ai tricoté 3 d’affilé! Si vous avez un peu de temps pour essayer le jacquard en rond, Blisco est un excellent choix.

Mes 3 bonnets Blisco

Selon le choix des couleurs, le bonnet peut changer de style. On a envie de combiner des couleurs et de les voir se conjuguer. L’idéal est de créer du contraste, sinon le dessin ne se voit pas bien.  D’ailleurs, dans le livre, Anna montre comment utiliser un cercle chromatique.

Et de 1...
4A38FD4E-DD85-4AB4-8AD8-94C5C3934EC5

Juste après avoir acheté le livre, direction le stand de Fonty.  La jeune fille qui m’a conseillé avait déjà tricoté un bonnet Blisco et m’a recommandé la laine Tartan 3. Elle m’a dit qu’elle avait fait la taille plus grande, du fait que la laine est plus fine. Avec l’aide de mon amie Sandrine j’ai choisi du rouge (TAR3-2009) et du écru(TAR3-2022). 

La Tartan 3 a été très agréable à tricoter et se porte à merveilles. Ce n’est pas étonnant puisque c’est un fil 100% laine.  Anna Dervout recommande des laines non superwash. La Tartan est lavable en machine mais elle s’est bien comportée avec le jacquard. 

Pour cette laine j’ai utilisé des aiguilles circulaires 3,5 avec le cable le plus court.  Puis, à la fin, j’ai utilisé des aiguilles double pointe.

Parenthèse aiguilles: j’en ai pas mal d’aiguilles de tricot. J’ai même deux kits d’interchangeables (mon tout nouveau est celui de la photo) et toutes sortes de double pointes, parce que j’adore tricoter en rond.

Ces double pointes Prym ergonomiques ont une forme différente au bout qui aide à récupérer les mailles. Ce sont mes double pointe préférées.

Le bonnet se tricote du bas vers le haut. Le plus long c’est de tricoter les côtes. Vraiment long! Et puisque je m’ennuyais un peu, je me demandais si j’allais être capable de faire le jacquard correctement ou pas… (quelqu’un de légèrement anxieux de l’autre côté?)

Une fois arrivéée au jacquard, pour la première fois de ma vie de tricoteuse, j’ai tricoté avec un fil dans chaque main!  J’a été obligée de sortir de ma zone de confort. Et le résultat est que j’ai bien aimé l’expérience (sinon je n’aurait pas tricoté les deux autres bonnets par la suite)!

Bilan du premier bonnet:

Pour un premier, c’est pas mal, avec très peu d’erreurs, mais la partie jacquard est un peu plus serrée que le reste du bonnet. Le hic courant des débutants en jacquard…  Ce que j’aurais du faire pour l’éviter?

  • coincer le fil qui traine derrière le travail de temps en temps.
  • faire un effort pour tricoter plus lâche. 
  • Utiliser une laine pas chère pour faire un premier et une bonne laine pour le deuxième, et pas l’inverse…
Et de 2...

Je ne sais pas si vous trouvez ça bien ou pas, mais j’adore tricoter des choses pour mes enfants qui ressemblent aux miennes.  Je trouve ça mimi… Je sais, il y en a qui n’aiment pas. Moi j’adore! 

Du coup j’ai décidé de tricoter un bonnet pour mon petit dernier. Mais cette fois-ci avec une laine moins chère parce que mon budget ne permet pas de mettre beaucoup d’argent dans un bonnet qui risque de se perdre à l’école, ou de souffrir comme le bonnet d’Ona…

Alors j’ai pris ce que j’avais chez moi.  Aucune des deux pelotes n’est plus disponible car achetées en destockage il y a longtemps… Le beige clair c’est de la Origin N°2 de Bergère de France (=Caline). Le vert foncé c’est de la Baby Small que j’avais acheté pas cher dans une boutique appelée Les petites pelotes de Rosalie

Bilan du deuxième bonnet:

Contrairement à ce que j’avais imaginé, le fait de travailler avec un fil moins cher n’a pas vraiment été un problème. Par contre si je m’étais entrainé d’abord avec ces laines pour ensuite travailler avec la Fonty ça aurait été plus intelligent…

Car le deuxième bonnet est plus équilibré que le premier en termes de tension, sachant que j’ai réussi à coincer les fils sur l’intérieur du travail (ça se voit par moment).

Et comme mon fils a beaucoup aimé son bonnet, ma fille a voulu que je lui tricote un aussi.

Et de 3...

J’ai donc été au magasin avec elle pour qu’elle choisisse sa laine. Ils vendent de la DMC, alors je me disais que la 100% Baby, en pure laine et fabriquée en Europe serait un très bon choix. Mais mademoiselle a flashé sur la Candy en raison de ses couleurs vives et a choisi du rose corail et du violet.

 J’avoue que j’ai douté de son choix, mais elle avait raison! J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec ces couleurs pleines de joie! 

Laine Candy dans trousse de Anaïs B Création

Mais si le petit dernier s’occupe très bien de son bonnet, ce n’est pas le cas de sa soeur… Même si elle a beaucoup aimé le bonnet et qu’elle le portait tout le temps, il n’habite plus avec nous… Un bonnet rebel qui a décidé de prendre la fuite et de nous quitter… Avant même la séance photo pour le blog!

Bilan du troisième bonnet:

Il nous manque! Il était beau!

Cette laine avait moins d’élasticité que les autres, mais elle a quand même passé l’épreuve du Jacquard!  Dans ce troisième bonnet j’ai mieux réussi à coincer les fils à l’arrière du travail et la tension s’est améliorée. Ce que j’ai appris: c‘est sympa de faire plaisir aux enfants et utiliser les couleurs qu’ils veulent, pas les nôtres. Et si le prix est plus abordable, c’est tant mieux.

  • Un troisième bonnet est plus réussi qu’un deuxième.
  • Gardez donc vos laines précieuses pour le troisième bonnet 😉 et ne le donnez pas à votre enfant!

J’aimerais savoir si vous avez une laine ou une marque préférée. Quelles sont les matières que vous utilisez le plus pour le tricot… N’hésitez pas à laisser un commentaire, ça me ferait plaisir!

Dans cet article les liens vers Amazon sont affiliés. Je pourrais recevoir une petite commission en cas d’achat via ces liens affiliés, afin de couvrir les frais de fonctionnement du blog. Merci pour votre soutien!

4 thoughts on “Je tricote du jacquard en rond: le bonnets Blisco

  1. Paula, sou grande admiradora de seus trabalhos.
    Gorros lindos. E quentes!
    O chale branco é uma beleza. Fofo, envolvente, próprio para passear na belíssima Praga!
    Desejo que tenham desfrutado.
    Continue com essa disposição para executar tão belos trabalhos!
    Beijo,
    Regina

    1. Chère Regina, merci beaucoup! Fico sempre feliz de ler os seus comentàrios… O que eu estou usando em volta do pescoço é um snood em crochê. O modelo se chama Harvester Cowl e vem vem da revista Interweave Crochet Fall 2019.
      Je viens de donner les références du tour de cou qui apparait dans la première photo de l’article. C’est le Harvester Cowl, publié dans le magasine Interweave Crochet Fall 2019.
      Bisous,
      Paula C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *