A propos

Salut!  Je m’appelle Paula et je suis la personne derrière l’écran d’Accrochez vos Aiguilles. J’habite en Ile de France tout au bout de la Région Parisienne, entre ville et campagne.  Mais pourquoi ai-je choisi de créer un blog sur le tricot, la couture et le crochet ?

J’ai déjà tenu un blog auparavant. J’y racontais mes aventures de jeune maman expatriée à NY à des proches. Puis un jour j’ai acheté une machine à coudre. La plus grande concurrente du blog. J’avais déjà deux enfants à cette époque et la couture a pris presque tout le temps libre qu’il me restait. Je ne savais pas enfiler la machine mais je savais ce que je voulais faire avec.  C’était la mort annoncée du blog.

La couture m’a donné le sentiment d’être libre pour coudre les habits que je voulais, d’affirmer mon style, de ne plus dépendre des grandes marques et de leur éthique douteuse.  J’avais l’impression d’entrer dans un univers absolument nouveau, alors même que ma grand-mère avait été une excellente couturière!  Je regardais les vêtements des gens autour de moi en me demandant comment ils étaient construits.

Plus tard, quand j’attendais mon 3ème enfant, j’ai commencé à tricoter. C’était l’été à New York. Il faisait une chaleur terrible et la sage femme m’avait conseillé de rester au frais avec les jambes surélevées. Mon adorable voisine, Eva, m’a appris à tricoter et je n’ai pas arrêté depuis ! Dommage pour le premier blog.

Le tricot est hautement addictif. Je le dis toujours à celles qui veulent commencer. Le mouvement des aiguilles, le passage du fil autour des doigts, le rythme… Ça nous détend… c’est tellement agréable !  Ce n’est pas un hasard si maintenant plusieurs ouvrages font le rapprochement entre le tricot et le yoga, la méditation.

Après notre retour en France et lorsque nous avons aménagé dans cette maison, j’ai voulu créer un nouveau blog qui parlerait de déco, travaux, tricot et couture. Un peu généraliste. Mais surtout moins intéressant que ce qu’il s’est passé ensuite dans mon ventre. Le petit dernier! Le deuxième blog n’avait aucune chance de progresser.

Eh oui, je suis une maman de quatre enfants! Ils sont magnifiques, adorables et ils sont la raison pour laquelle je pose parfois mes aiguilles, crochets et que je lève le pied (de la pédale de la machine à coudre). J’ai aussi un mari très patient et qui m’encourage dans mes passions. Sa passion à lui c’est la photographie. La chance…

Je ne vous ai pas encore dit comment j’ai appris le crochet. C’est ma dernière trouvaille! J’ai appris le crochet pendant une réunion tricot.  Isabelle, très expérimentée en crochet, m’a montré comment faire des brides.

Vous ne pouvez pas imaginer l’effet que ça a eu! Je suis devenue totalement accrochée! Le crochet a l’avantage d’être plus rapide que le tricot, peut-être aussi plus facile pour ce qui est des points de base. Avec le crochet on fini les ouvrages plus vite et ça donne un sentiment d’accomplissement avec moins d’effort. Excellent pour des mamans surbookées.

Alors vous comprenez bien que ce blog, ce tout nouveau blog, est le bon. Au lieu de luter contre mes envies de coudre, tricoter et crocheter, j’ai décidé de donner à ces activités toute leur place. De plus, mon petit dernier est entré à l’école, j’ai maintenant le temps de faire ce qui me passionne. Et comme je suis bien bavarde, j’ai envie de partager ces passions avec vous. J’espère que vous trouverez ici l’inspiration pour suivre vos rêves.  Des rêves bien cousus, qui vous donnent la liberté. Des rêves tout doux, portés par la détente du tricot. Ou bien des rêves qui s’accomplissent vite, comme vos ouvrages en crochet.

Accrochez vos aiguilles, c’est parti !

Quelques bons souvenirs...