Au fil des rêves

Quand on est passionnée par le tricot ou le crochet ces activités s’entrelacent avec d’autres aspects de notre vie. Si Calogero, lui, fait tout « en musique » moi je vis une vie « en laine ». Ok, parfois en d’autres fibres aussi. Mais la maille de ma vie est faite en crochet et en tricot, c’est sûr.

Détail du Cardigan du Matin.

Parfois notre passion par le crochet et le tricot suit nos rêves, s’adapte à eux très convenablement. Mais il arrive parfois que le crochet ou le tricot ne se limite pas au décor de nos rêves, mais qu’il y prenne une place plus importante dans nos rêves.  Je vous parlerai d’abord d’un projet fait pour suivre mes rêves et après je parlerai du Cardigan du Matin. Le projet qui a été moteur pour moi et que je partage avec vous toutes (tous). 

Des projets qui accompagnent des rêves

Les projets qui accompagnent nos rêves sont très dociles, ils se laissent faire. Je vous donne quelques exemples. Le Bora Bora Sleeveless Cardi de Michelle Moore en est un exemple. (Crochet Foundry Spring 2021 cliquez ici pour aller sur le site du magazine

C’est pour ça que je l’ai  choisi pour l’emmener avec moi en vacances au Brésil. La dernière fois que j’y ai été date de 2016. Le patron me semblait parfait pour les réunions de famille, la chaleur, la plage, les jardins aux plantes tropicales…   Le rêve! 

Pourquoi rêver au crochet ou au tricot?

C’est bien de rêver. Parce que même si les rêves ne se réalisent pas à chaque coup, si la pandémie nous empêche d’aller là ou on veut, ou moins, on a eu le rêve.  C’est ce qui m’est arrivé:  j’ai du annuler les billets d’avion, et le rêve ne s’est pas (encore) réalisé,  mais au moins j’ai rêvé. Rêver nous connecte avec qui nous sommes, nos sentiments, nos désirs, nous même.

Les patrons de crochet et tricot nous font rêver. On choisi le patron qui se marie avec nos rêves, notre style, les choses qu’on voudrait faire en le portant.  Avant de devenir réels, avant même qu’on ait eu le plaisir de faire passer le fil entre les doigts on s’imagine en train de les porter, on choisi des couleurs qui nous procurent des émotions, on touche à la laine… Ce processus est passionnant! Il m’arrive de le préférer à l’execution…

Quand l'exécution d'un projet a ses chalenges.

Faire de la dentelle en crochet était déjà un petit chalenge pour moi. Mais cette dentelle n’est pas bien compliquée.  Par contre, j’ai une petite anecdote à partager avec vous… Tête en l’air que je suis, ce n’est qu’au moment de l’assemblage que je me suis rendue compte que j’avais fait les deux devants en taille M et le dos en taille S.  Catastrophe!  

Le choix était simple: abandoner le projet ou bien défaire le dos pour le refaire en taille M. L’assemblage étant impossible autrement.  J’ai du prendre le courage, ou mieux, le fil en main pour défaire ce dos en dentelle. Quel déchirement! En réfléchissant bien, c’est comme nos rêves. Quand les choses ne se passent pas comme prévu, il faut parfois avoir le courage de tirer le fil et recommencer. Non?

Le cardigan est très joli et je l’ai bien porté. Je l’ai fait en Fil Petra 3 de DMC et  crochet 3,5mm ergonomique

Le Bora Bora et moi , bien loin des tropiques!

Quand le crochet aide à réaliser des rêves.

Et il arrive parfois, à certaines personnes, que le tricot ou le crochet cessent de décorer leurs rêves.  La passion en a assez  d’accompagner , de suivre, de s’adapter. Elle veut plus. Elle devient actrice. 

C’est le cas du Cardigan du Matin, qui en réalité est un shrug. Pendant que je l’ai tissé, j’ai profité pour faire un travail sur des points de bloquage, qui m’empêchaient de réaliser des rêves.  Vous avez compris, je ne parle pas de points de crochet qui étaient bloqués… 

Le Cardigan du Matin au Crochet Tunisien
Routine matinale dans le jardin avec le Cardigan du Matin.

L'affirmation de ses forces et de ses rêves par le crochet.

Tout le monde a besoin d’être encouragé, et parfois c’est à nous même de faire cela, parce qu’on est les seules à savoir quelles sont nos peurs et nos envies. Et parce qu’on se connait mieux que personne.   Alors pourquoi ne pas profiter des moments tranquilles, où on peu enfin prendre ses aiguilles/crochets, pour affirmer dans sa tête ses capacités et ses objectifs? Faire des affirmations c’est quand même mieux que compter, avouez…

C’est ce que j’ai fait avec le Cardigan du Matin. Je l’ai conçu pour répéter des affirmations à chaque rang texturisé. Et maintenant qu’il est prêt, il est un témoin de tout ce que j’ai répété , des rêves et des forces que j’ai affirmé. Je ne peux pas abandoner mes rêves en le portant le matin, parce qu’il me rappelle le chemin que j’ai dessiné et que je veux explorer. 

Le Cardigan du Matin au crochet tunisien.

Un projet partagé pour faire multiplier les rêves.

Ce projet j’aimerais le partager. Parce qu’on a toutes (tous) des défis qu’on voudrait relever, des petits points qu’on aimerait faire évoluer, j’ai écrit un patron pour ce shrug qui est hyper facile à faire. 

Si vous aimez le Cardigan du Matin, le patron est disponible gratuitement dans l’onglet PDFs en 3 langues. Si c’est la version en  Français que vous voulez cliquez ici. Et si vous n’avez jamais fait du crochet tunisien, jetez un coup d’oeil dans le tuto ci-dessous! 

Vous voulez l’essayer, cliquez dans le bouton vert pour accéder aux patrons en PDF. 

J’espère que vous aurez bien aimé cet article de blog. J’aime beaucoup les commentaires, n’hésitez pas à me dire si vous aimez le crochet tunisien, si vous revez en crochet/tricot/crochet tunisien… Et à partager l’article autour de vous!   bientôt! 

Certains liens dans mon blog sont affiliés. Cela signifie que si vous cliquez sur ces liens et que vous achetez le produit je reçoit une petite commission pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce site. Merci beaucoup! 

6 thoughts on “Au fil des rêves

  1. Cet article écrit par Paula a beaucoup de philosophique, tant il est vrai, sincère, profond et révélateur. Elle nous montre qu’on peut faire d’imenses progrès intérieurs en empruntant sérieusement la voie éxigéante du travail manuel.

    1. Merci beaucoup… Oui, le crochet peut être révélateur. Je penses que les arts du fil peuvent être thérapeutiques. Ce n’est pas un hasard si pendant la pandémie autant de monde s’y intéresse. Je ne crois pas que ce soit juste parce qu’on a plus de temps, ce n’est pas le cas pour tout le monde, mais c’est peut être une nécessité!

  2. Sim, sim, o trabalho manual mergulha quem o executa num estado espiritual único.
    É uma espécie de meditação, introspecção, reflexão, dedicação e busca da perfeição em cada peça elaborada que dedicamos a outro ou a nós mesmos.
    Para mim, pessoalmente, uma terapia única!
    À parte esse cardigan ficou muito bonito. Nunca fiz crochê tunisiano; espero um dia tentar executá-lo.
    Beijinho carinhoso, Paula.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *