Je tricote des chaussettes maintenant!

Qui aurait jamais dit qu’un jour je prendrai plaisir à tricoter mes propres chaussettes?! Les aiguilles toutes fines, les mailles minuscules!  Des chaussettes tricotées, pourquoi faire et comment faire?

Chaussettes tricotées toe up par Accrochez vos Aiguilles

Ce sont les questions sur lesquelles je me suis penchée récemment, avant de me lancer dans le monde des chaussettes. J’ai mené ma petite enquête, essayé quelques trucs,  et je voudrais partager toutes mes découvertes avec vous!

Le but de cet article de blog est de vous éclairer sur les plusieurs façons de le faire et le matériel nécessaire. Mais avant cela, voyons quel est l’intérêt de tricoter des chaussettes.

Pourquoi toutes les tricoteuses se mettent à faire des chaussettes.

On pourrait croire à l’effet de groupe, à une mode, mais il y plus que ça. Les chaussettes tricotés ont bien d’autres avantages. Pour les pieds et pour le tricot. 

Les avantages de la laine pour les pieds.

La majorité des laines pour chaussettes sont  composées à 75%-80% de laine minimum. Et la laine est une matière naturelle qui a d’énormes avantages!    Elle laisse respirer la peau et régule l’humidité, ce que les fibres synthétiques ne font pas. De plus, contrairement au coton, la laine laisse partir l’humidité qu’elle absorbe, tandis que le coton aura tendance a rester humide.  

Dans le commerce, les chaussettes en laine n’ont qu’un petit pourcentage de laine. Elles ne sont pas non plus faites sur mesure. Entre la couture qui frotte sur les orteils et l’élastique qui serre à la cheville… Mieux vaut les confectionner soi même, et c’est d’ailleurs mon leitmotiv: Je le veux je le fais.  Nos pieds nous diront merci! Et si nous avons moins froid et que nous pouvons baisser le chauffage, la planète nous dira merci elle aussi!

Chaussette tricotée sans couture avec grafting
Chaussette tricotée sans couture avec grafting
Chaussette tricotée sans couture toe up
Chaussette tricotée sans couture grâce au Judy's Magic Cast on

Un projet de tricot portable et souvent facile

Au delà des questions de santé, beaucoup de tricoteuses (eurs) aiment avoir un petit projet à emmener dans leur sac pour ne pas s’ennuyer dans les transports, les salles d’attente, gradins etc. Tous les projets ne sont pas faciles à transporter, mais les chaussettes si.

De plus, selon le modèle, les chaussettes n’exigent pas beaucoup d’attention. A part certains moments, tels que le talon et le grafting au bout des pieds (j’en parlerait plus tard), elles peuvent être tricotées lorsqu’on regarde un podcast sur Youtube (le mien de préférence😉) , ou devant une série, dans le parc… 

Trouver un patron de chaussette est très facile, puisque c’est à la mode. Commencez par un modèle facile, sans dentelle ni jacquard. Je n’ai pas encore essayé mais celui de la Tricopathe Alsacienne me semble accessible. C’est dans le site des Tricopathes Alsaciens et ils vendent des marqueurs mignons aussi.

Convaincue (u) ? Passons donc au vif du sujet: d’abord comment et ensuite avec quoi tricoter des chaussettes.

Comment tricoter ses chaussettes

Il me serait impossible dans un article de blog de parler de toutes les sortes de talons, de pointes et d’options. Les patrons que vous allez choisir devraient vous donner les instructions en ce sens là. Par contre voici des éléments qui pourront déjà vous aider à choisir votre patron. 

Je voudrais donc vous parler de  deux aspects techniques dans la construction des chaussettes en tricot. D’abord le sens dans lequel les chaussettes seront tricotées. Et ensuite comment vous pouvez vous prendre pour travailler en rond. 

Top down or toe up? Quèsaco, késako?…

Les chaussettes peuvent être tricotées du haut vers le bas (top down) ou de la pointe des pieds vers le haut (toe up). Élémentaire, mon cher Watson… (Ou « simple, basique », comme disent les collégiens)

Et même si le choix dépend souvent du patron choisi ou des habitudes personnelles, on peut relever les points positifs de chaque technique.

Les chaussettes tricotées du haut vers le bas

La méthode du haut vers le bas est peut être la plus intuitive. Et c’est celle de mes premières chaussettes. Elle permet d’essayer les chaussettes avant de poser le talon et de faire la pointe des pieds pour voir si la longueur nous convient. 

Par contre, il y a deux grands inconvénients à mon sens. Le premier est le risque de manquer de laine.  Solution? Prévoir par exemple 50g de laine pour chaque pied. ou pesez votre première chaussette et la laine qu’il vous reste pour tricoter la deuxième. 

Si quelqu’un vous dit qu’il est plus difficile de faire des talons dans les chaussettes top down, je vous conseille de regarder cette vidéo qui montre comment faire un talon en rangs raccourcis. Une fois qu’on comprend le mécanisme c’est plutôt simple. Je ne considère donc pas qu’il y a un désavantage pour les chaussettes top down sur ce point. 

L’autre inconvénient, pour certaines personnes c’est la finition du bout des pieds. Comment fermer le tube travaillé en rond?  Dans le patron de mes premières chaussettes il était demandé de faire une couture. Je trouve que c’est un vrai sacrilège. Qui aime les coutures des chaussettes?  Mieux vaut essayer le grafting.

Grafting chaussette tricot par Accrochez vos Aiguilles
Le grafting: une technique permettant de fermer le bout de la chaussette sans couture.

J’ai donc fait comme la majorité des patrons actuels préconise: avec le grafting. Pardon??? Mais c’est quoi encore ce terme barbare?  C’est une technique dans laquelle on divise les mailles d’un côté de la pièce (le haut du pied) de celles de l’autre côté (la plante du pied) pour les mettre en deux Aiguilles parallèles (photo ci-dessus) et puis on utilise une aiguille à repriser pour rejoindre les deux parties, tout en imitant un rang continu de tricot.  Cliquez ici si vous voulez voir un bon tutoriel. On obtient un tissu sans couture et il est impossible de dire à quel niveau les deux morceaux ont été joints. Le confort absolu pour ses  orteils… Le grand luxe pour ses pieds. 

Mais pour certains, c’est plutôt dans l’autre sense que l’on tricote les chaussettes! Passons donc au toe up.

Les chaussettes travaillées de la pointe vers le haut.

C’est l’autre technique. L’avantage du toe up, consiste en la possibilité de s’arrêter au moment ou la chaussette pèse la moitié du poids de la pelote, pour ne pas en manquer pour la deuxième.  Zéro gaspi! Aussi, pour celles et ceux qui ont peur du grafting, les chaussettes toe up sont une belle façon de l’éviter… 

Mais pour cela il faut savoir monter ses mailles de telle sorte que le bout de la chaussette ne commence pas par un trou. Élémentaire? Pas tant que ça, mais cela est possible avec le « Judy’s magic cast-on », ou le montage magique de Judy. Cliquez ici pour le tutoriel de Judy

Et pour rabattre les mailles il faudra choisir une méthode bien flexible pour que les chaussettes puissent être enfilées et portées. Il est fort probable que le haut des chaussettes soit en côtes. Dans ce cas là vous pouvez rabattre les mailles en suivant les côtes et non pas en travaillant toutes les mailles à l’endroit.

Une autre technique de rabattage que je trouve fort interessante est le JSSBO. Quoi???? Jeny’s Surprisingly Stretchy Bind Off (Le rabattage surprenament élastique de Jeny). Si.  Je souris toujours avec  le nom de cette technique créée par une tricoteuse créative et géniale appelée Jeny Staiman. Elle a inventé cette méthode et ça été un énorme succès. Cliquez ici pour voir un tuto et sa photo, à côté de Judy (celle du Judy’s Magic Cast On). Les stars du tricot! 

Il s’agit d’un rabattage dans lequel on ajoute un jété fait à l’envers entre les deux mailles . On tricote une maille, fait le jété à l’envers, tricote une autre maille, puis rabat la première sur la dernière. Et ainsi de suite. Voici une video de ce rabattage en tricot continental (fil sur la main gauche) . Si vous tricotez avec le fil sur la main droite vous pouvez regarder celui-ci. La demonstration commence à 1minute 20s.

Maintenant que je nous avons vu les techniques liées au sens du tricotage, passons aux différentes façons de tricoter en rond.

Quelle technique pour le travail en rond?

Les chaussettes se tricotent en rond, pour éviter une couture qui se ferait sentir sur la peau. Mais il y a plusieurs façons de les tricoter en rond!  Je dirais qu’elles se regroupent en deux catégories.

Si très souvent les chaussettes sont travaillées sous la forme  d’un cercle (petites aiguilles circulaires) ou d’un carré (aiguilles double pointe), il est aussi possible d’aplatir le travail de sorte que le tube de la chaussette s’apparente à deux droites parallèles . Dans ce cas là on utilisera soit la technique du magic loop soit deux aiguilles circulaires.

Sous forme d’un carré ou d’un petit cercle

Pour travailler ainsi il faut monter les mailles en les distribuant sur 4 aiguilles double pointes, puis utiliser la 5ème aiguille pour travailler les mailles, tout en fermant le rond. Aussitôt la première aiguille libéré, on l’utilisera pour travailler les mailles de la 2ème aiguille et ainsi de suite. Si cela ne fait pas de sense pour vous, voici une vidéo.

Quand on travaille avec des double-pointes il arrive d’avoir des traces des points de transition entre les aiguilles. Il faut toujours bien soigner le tricotage de la première et de la dernière maille de chaque aiguille.

Pour travailler en petit cercle, il faut des mini aiguilles circulaires. J’en parlerai quand nous aborderons le matériel.

Pour mes premières chaussettes j’ai été conservatrice et je les ai tricoté en tube/carré. Mais pour les deuxièmes j’ai essayé le Magic loop et je suis conquise!

Un rond aplati: le Magic Loop

Premier grand avantage dans cette technique: les aiguilles ne tombent pas par terre , les mailles restent bien sur place. Et on peut essayer le bout de la chaussette facilement pour découvrir (comme moi) qu’elles sont trop grandes et qu’il faut peut être utiliser des aiguilles plus fines… 🤦‍♀️

D’ailleurs, cette dernière technique permet de tricoter les deux pieds en même temps. Les mauvaises langues disent que c’est pour ne pas se décourager de tricoter le deuxième pied une fois que le premier est fini.  

Comment faire le magic loop?  Je vous laisse regarder cette vidéo pour voir comment commencer les chaussettes toe up depuis le début avec le magic loop. La démonstration commence à 16minutes et 40 secondes.

 

Essayage de chaussette tricotée en Magic Loop par Accrochez vos Aiguilles

Il y aussi une autre série de vidéos très intéressante que je voudrais vous recommander si vous voulez vous lancer dans les chaussettes toe up: les vidéos (vlogs?) de Ludivine Rose, de la Chaîne L Rose Rose et balles de laine. 

Vous pouvez commencer par celle-ci et puis continuer à regarder les vidéos suivantes. Elles sont en Français et Ludivine montre comment faire des chaussettes toe up étape par étape. C’est très clair!

Si vous aimez sa façon de faire des chaussettes, sachez qu’elle a déjà écrit des patrons. Cliquez ici pour les voir sur Makerist , qui est une plateforme de patrons indépendants située dans l’Union européenne, avec un site en Français. 

Comme vous avez pu remarquer, la technique utilisée est intimement liée aux aiguilles que vous avez chez vous et au budget que vous voulez consacrer à ces aiguilles. Allons voir donc quel est le matériel nécessaire pour faire des chaussettes. 

Quel matériel pour tricoter ses chaussettes

A part les anneaux marqueurs et vos aiguilles à bout rond , qu’on utilise pour n’importe quel type de chaussette, le matériel et la technique choisie sont intimement liées.

Ou bien vous choisissez telle technique parce que vous avez déjà telles aiguilles, ou bien vous achetez telles aiguilles parce que vous voulez utiliser telle technique. Puisque maintenant vous savez tout sur les techniques, passons au matériel!

Les aiguilles double pointe

La façon la plus traditionnelle de tricoter des chaussettes est d’utiliser un set d’aiguilles double pointe. Elizabeth Zimmermann dans son livre Knitter’s Almanach disait que c’était la meilleure façon de tricoter des chaussettes. Qui suis-je pour dire le contraire? 

Je vous conseille d’acheter des aiguilles résistantes, car comme elles sont très fines elles peuvent se casser ou se tordre facilement. Cliquez ici si vous voulez voir mes dernières aiguilles double pointe . 

Il y a aussi des aiguilles double pointe plus modernes, légèrement courbés. Je n’en ai pas encore achetées mais  j’aimerais essayer. Elles viennent par set de 3 et celles-ci sont fabriquées en Allemagne. Je vous mets le lien ici pour vous montrer

Le set d’aiguilles à chaussettes portugaises

Voici ma petite trouvaille: les aiguilles à chaussettes portugaises qui ont une pointe normale d’un coté et une pointe en crochet de l’autre côté. Le crochet facilite la prise du fil et son passage à travers la maille et le côté tricot permet à la maille de sortir facilement de son aiguille. Je les ai trouvé dans cette mercerie (retrosaria) portugaise qui a un site internet. La livraison s’est très bien passé et les aiguilles sont fabriquées au Portugal.

tricot des chaussettes avec des aiguilles portugaises

Les mini aiguilles circulaires

Si le fait de devoir changer d’aiguille tout le temps vous semble fastidieux, vous serez tentée, comme moi, par ces aiguilles circulaires de 25cm (cliquez ici pour voir) Elles sont  fabriquées en Allemagne.

Pour les chaussettes que je viens de finir j’ai utilisé d’autres aiguilles circulaires, les Hiya Hiya Sharp de 23mm, mais je ne les ai pas trouvé confortables car elles sont très petites et très pointues. Elles sont de bonne qualité mais c’est une question de goût.

petite aiguille circulaire pour chaussettespetite aiguille circulaire pour chaussettes

Quelles aiguilles pour travailler les chaussettes de façon aplatie?

Si vous avez des aiguilles circulaires 2mm ou 2,5mm avec un cable de 80 cm (cliquez ici pour voir un bon exemple) , vous n’avez pas besoin d’acheter d’autres aiguilles pour tricoter. Avec la technique du Magic Loop vous pouvez faire vos chaussettes. Par contre, il ne faut pas que la partie rigide de l’aiguille circulaire comporte un pli, sinon ce pli va empêcher les mailles de glisser et le magic loop sera trop compliqué.  Aussi, évitez les cables trop mous  car ils se plient et les mailles ne vont pas glisser comme il faut. 

Si toutefois le Magic Loop vous semble compliqué, dans la même vidéo Marly Bird nous montre d’autres manières de faire ses chaussettes toe up de façon aplatie: avec 2 grandes aiguilles circulaires.  

Dans cette technique l’idéal c’est d’avoir 2 aiguilles circulaires de même diamètre mais en couleurs différentes. Comme mes aiguilles circulaires en couleur vive. Parce qu’on tricote un côté de la chaussette (disons le haut) avec une aiguille circulaire et l’autre côté (le bas) avec l’autre. Les deux couleurs différentes aident à ne pas se tromper.

La démonstration est dans la même vidéo, à 48 minutes et 50 secondes. Sa série de vidéos ont pour but de montrer pas à pas comment faire ses chaussettes toe up (patron en anglais). 

J’espère que vous aurez aimé ces aspects techniques. Je vous laisse choisir votre méthode et je vous donne encore quelques petites infos si vous avez envie de vous lancer.

Quelques mots encore sur les laines…

Vous avez compris, l’idéal est d’utiliser un fil à 75% ou 80% de laine pour les chaussettes. Sauf si vous voulez des chaussettes d’été. La majorité des fils contiennent un petit peu de nylon (=polyamide) pour que la chaussette ne se troue pas facilement.  

La polyamide est résistante, ne moisi pas et n’est pas copine avec les « champignons » (la laine non plus). Elle ne respire pas bien mais mélangée à la laine elle fait des merveilles pour les chaussettes. 

Selon l’experte en laine Clara Parkes (The Kniters Book of Yarn), les laines 3 ply (3 brins) ont une meilleure résistance à l’abrasion. Et les fils formées par des fibres longues seraient plus résistants.  Des exemples de fibres longues: Bluefaced Leicester, English Leicester Longwool, Mohair, Alpaca et Soie.

La laine mérinos n’est pas dans la liste des fibres les plus résistantes. Elle est super douce, parfaite pour les peaux sensibles. Mais sans nylon elle ne saurait durer à l’abrasion. 

Des teinturières telles que Nathalie de By Night Créations  ou bien La Fée Fil ont de beaux fils à chaussette. Je ne connais pas encore d’autres fils à chaussette teints de façon artisanale , mais il y en a plein d’autres merveilles à essayer! Je ne saurais tous les nommer…

Pour celles et ceux qui auraient un budget plus limité, j’ai essayé la Goomy 50 de Bergère de France et je suis contente! Et puis, je viens de découvrir une sorte de caverne d’Ali Baba pour les chaussettes tricotées (cliquez ici), où il y a une quantité incroyable de laines à chaussettes. Vraiment. Je n’en ai jamais vu autant. C’est chez Butinette. Un site populaire parmi les couturières et qui m’a surpris en termes de fourniture de tricot à bon prix. 

Comptez 100g de laine pour une pair de chaussettes. 

… et quelques curiosités. 

Quand vous deviendrez expertes en chaussettes, et qu’elles seront bien usées, ne les jetez pas! Faites comme Nathalie nous explique dans son podcast: réparez-les! Mais oui! personne n’aime jeter ses tricots et en plus réparer c’est aussi conserver les ressources de notre belle planète.

Et si jamais par hasard vous devenez vraiment très forte en tricot de chaussette , et que vous commencez à vous ennuyer, je vous propose de visionner cette courte video de Fernanda, une féroce tricoteuse portugaise que je suis sur Instagram. C’est pour vous dire que quand on croit avoir tout vu, tout appris, il y encore de quoi s’émerveiller! Êtes vous capable de dire quelles sont les techniques utilisées en regardant la vidéo? 

Certains des liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit par leur biais vous payez strictement la même chose, tandis que je pourrais recevoir une petite commission afin de couvrir le coût de fonctionnement de ce blog. Merci! 

4 thoughts on “Je tricote des chaussettes maintenant!

  1. Je crois que tout est dit et qu’il n’y a plus qu’à se lancer!!
    Bravo pour toutes les ressources que tu cites, je viens de faire moi-même quelques découvertes!!
    Merci beaucoup pour cet article très complet!
    Et bravo pour tes chaussettes faites mains!!
    Ludivine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *